God’s Bubba

Les effets mentaux aigus de cette variété ne durent cependant pas éternellement. Au bout d’une heure environ, God’s Bubba commence à se fondre dans une relaxation physique complète, toute tension musculaire bien ancrée se dissipant lentement.

Caractéristiques et origines

God’s Bubba est une aubaine pour les amateurs d’indica, offrant une relaxation physique profonde et durable. Cette variété, créée par le sélectionneur Jordan of the Islands, basé en Colombie-Britannique (qui a également créé la Blue Hawaiian), est un croisement entre la God Bud et la Pre-98 Bubba Kush. Outre ses puissants effets indica, la God’s Bubba dégage un arôme lourd, teinté de kush. Sa teneur en THC a été mesurée entre 16% et 25%. Comme la souche parentale God Bud, God’s Bubba se distingue par des fleurs d’une taille et d’une solidité impressionnantes. Les bourgeons conservent une structure indica compacte et adhèrent en une formation allongée, presque ovale. Les feuilles serrées les unes contre les autres sont un mélange tacheté de vert et de jaune et sont rendues encore plus colorées par des pistils bouclés de couleur marron et orange. Enfin, une épaisse couche de trichomes blancs translucides explique la psychoactivité de cette variété et lui donne un aspect presque neigeux lorsqu’elle est observée de loin.Lorsqu’elles sont correctement traitées, les fleurs de God’s Bubba prennent une odeur douce et terreuse, semblable à celle du bois séché. En y regardant de plus près, on peut également percevoir des vapeurs astringentes de diesel. En revanche, si l’on ouvre les bourgeons, on obtient une odeur herbacée, presque épicée. Lorsque la God’s Bubba est brûlée, ses fleurs dégagent une fumée âcre, au goût acidulé, qui peut provoquer une quinte de toux ou des larmoiements à l’inhalation. A l’expiration, cette fumée épaisse mélange des odeurs de mouffette et de pin.

Effets

Le high de la God’s Bubba a tendance à surgir de nulle part, attendant jusqu’à 15 minutes après la consommation pour exercer ses effets. Les fumeurs peuvent se rendre compte que la variété fonctionne en ressentant une pression accrue autour des yeux et des tempes, ainsi qu’un rougissement possible des joues. Une fois que ces tics inhabituels s’estompent, l’utilisateur peut également remarquer qu’il pense plus rapidement ou plus longuement que d’habitude ; certaines idées ou certains concepts peuvent soudain avoir plus de poids et retenir l’attention de l’utilisateur. Dans cette phase initiale du high, les utilisateurs correctement motivés peuvent être en mesure d’accomplir des tâches compliquées, orientées vers le détail. Les effets de God’s Bubba sur la tête peuvent également se manifester par des distorsions sensorielles, certains fumeurs ressentant une distorsion de la perception visuelle ou auditive. De telles qualités trippantes peuvent être amplifiées par la diffusion d’une musique atmosphérique ou d’un film sombre. Au bout d’une heure environ, God’s Bubba commence à se fondre dans une relaxation physique complète, toute tension musculaire maintenue se dissipant lentement. Les consommateurs peuvent se sentir capables de respirer plus profondément et plus facilement, tandis que ceux qui sont sortis peuvent avoir envie de rentrer chez eux et de se détendre. À ce stade, God’s Bubba plonge les fumeurs dans un état d’esprit plus brumeux, plus propice à la rêverie ou au binge-watching qu’à des périodes de concentration prolongées. Au fil du temps – ou à mesure que le dosage est augmenté – il est de plus en plus possible de se retrouver dans une situation de « couchlock », qui cloue le consommateur sur place alors que le monde extérieur disparaît peu à peu de son champ de vision. En raison de sa baisse progressive d’énergie, il est recommandé de consommer God’s Bubba plus tard dans la journée ou en début de soirée. Sa capacité à écraser tous les soucis et toutes les préoccupations par une relaxation intense rend cette variété utile pour traiter temporairement le stress, la dépression, l’anxiété et le syndrome de stress post-traumatique. La sédation lourde, presque narcotique, que procure la God’s Bubba peut également être utilisée pour traiter les douleurs physiques, qu’elles soient légères ou chroniques. Pour ceux qui sont correctement détendus, la variété peut également apporter un sommeil profond, ce qui en fait un antidote possible contre l’insomnie. Bien que la God’s Bubba ne soit pas communément associée à la paranoïa ou à une pensée trop cérébrale, les patients qui ont tendance à paniquer devraient néanmoins la consommer avec une certaine prudence.

Culture et graines de God’s Bubba

Jordan of the Islands a mis en ligne des graines de God’s Bubba à la disposition de ceux qui souhaitent cultiver la variété chez eux. Une fois obtenues, les plantes peuvent être cultivées à l’intérieur ou à l’extérieur, bien que la réussite en extérieur nécessite un climat humide avec des températures diurnes comprises entre 70 et 80 degrés Fahrenheit. God’s Bubba est une bonne option, facile à utiliser pour les nouveaux venus dans la culture du cannabis, avec un temps de floraison très court de 7 à 8 semaines. Grâce à sa génétique prestigieuse, God’s Bubba offre aux fumeurs des effets physiques puissants et durables. C’est une excellente indica polyvalente pour ceux qui n’ont pas peur d’un arôme funky kush. Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Informations complémentaires sur la God’s Bubba

Detail famille :
Taux de THC : 25.00%
Taux de CBD : 0.00%
Pays d'origine : Pays :
Moment : Nuit
Parent 1 : God Bud
Parent 2 : Pre-98 Bubba Kush

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.